PLUS-VALUE

PLUS-VALUE

PLUS-VALUE

Au sens de la pratique économique courante, la plus-value est un accroissement en valeur d’une ressource ou d’un avoir, obtenu sans contrepartie et, en général, en une seule fois; elle se distingue donc de tout surproduit prenant la forme d’un revenu régulier (profit, rente, etc.) et correspond à un gain — généralement en capital — provenant de causes exceptionnelles ou conjoncturelles. On parle aussi de plus-values fiscales, dans le même sens.

Cette acception ne se retrouve qu’en partie dans le concept théorique marxiste de plus-value (Mehrwert ) qui désigne le surproduit approprié par le capital dans le procès d’exploitation — au sens spécifique de ce terme — de la force de travail: il s’agit alors de la part correspondant au surtravail (travail non payé, c’est-à-dire dépensé au-delà du temps nécessaire à la reproduction de la valeur de la force de travail) par opposition à celle du travail nécessaire à cette reproduction (travail payé). Exprimée en temps de travail ou en produit, l’opposition de ces deux parts, dont le rapport (surtravail/travail nécessaire) définit le taux d’exploitation ou taux de plus-value, sert d’instrument conceptuel essentiel dans l’analyse du capitalisme.

En un sens, chez Marx, ce concept dépend de celui de valeur — la production de plus-value n’est que la production de valeur prolongée au-delà d’un certain point —, mais il représente plus précisément la forme proprement capitaliste de production des valeurs. En effet, alors que parmi les trois composantes de la valeur de tout produit, c + v + pl (c = capital constant avancé en moyens de production et matières premières, v = capital variable avancé en salaires, pl = plus-value), les deux premières sont des valeurs transmises ou reproduites, la plus-value seule est une valeur nouvellement produite sans équivalent. Aussi est-elle le «mobile interne» du capital, plus que la grandeur de valeur elle-même.

Produit sans équivalent, la plus-value n’est pas réductible aux concepts de surplus ou de valeur ajoutée. Comme elle se distingue aussi du profit, de la rente et de l’intérêt, qui ne sont que les formes de sa répartition (car pour Marx, contrairement aux néo-classiques, la répartition n’est pas l’exact symétrique de la formation des valeurs), elle ne correspond ni à un coût ni à un revenu comptable et n’est donc pas une grandeur directement mesurable. Son rôle dans l’analyse est ailleurs. En effet, bien qu’elle ne corresponde pas à un coût pour le capital, la plus-value est le produit d’un travail, donc a un coût social; productivité en termes de plus-value et productivité sociale ne coïncident pas. Aussi Marx peut-il analyser le développement et le progrès technique, liés au capitalisme, comme les formes diverses de l’extorsion de plus-value, en relation avec les trois dimensions du travail (durée, intensité, productivité), et parler, d’une part, de plus-value absolue (obtenue par allongement de la durée du travail), d’autre part, de plus-value relative (obtenue par réduction, grâce aux progrès de la productivité, du travail nécessaire au sens de travail payé, non de travail social en général).

Dans la théorie de l’accumulation et de la reproduction, le concept de plus-value permet d’échapper à l’hypothèse d’un surplus préalable (accumulation primitive) et de construire les schémas de reproduction. Parmi les questions liées aux «lois» que Marx tire de ces considérations, citons la question des marchés extérieurs que Rosa Luxemburg jugeait, en 1913, contre Lénine et Marx, indispensables pour la réalisation de la plus-value produite par le capitalisme, ainsi que la question de la baisse tendancielle du taux de profit, qui met en jeu la contradiction entre les progrès de la productivité et l’extorsion de plus-value par laquelle le profit s’acquiert dans le capitalisme.

plus-value [ plyvaly ] n. f.
• 1457; de plus et a. fr. value, de valoir
1Écon. Augmentation de la valeur d'un bien qui n'a subi aucune transformation. Plus-value foncière, boursière.
Spécialt Fin. Plus-value (comptable) : différence entre la valeur vénale d'un bien et sa valeur comptable nette. Plus-value à court terme, à long terme.
(Marxisme) Différence entre la valeur des biens produits et le prix des salaires, dont bénéficient les capitalistes. Taux de plus-value : taux d'exploitation.
2Par ext. Augmentation de valeur, valeur supplémentaire. Plus-value en capital. Plus-value immobilière : augmentation de la valeur du bien (capital, immeuble, etc.) entre la date d'acquisition et la date de revente. ⇒aussi bénéfice, profit. Réaliser des plus-values. Impôt sur la plus-value. Apporter une plus-value. survaleur (cf. Valeur ajoutée). Augmentation du prix de travaux liée à des difficultés imprévues.
⊗ CONTR. Diminution, moins-value.

plus-value, plus-values nom féminin Accroissement de la valeur d'échange d'un bien (mobilier, immobilier) sans modification de sa valeur d'usage. Différence entre le prix de vente et le prix d'acquisition d'un bien, soumise à imposition dans les cas prévus par la loi. Selon K. Marx, différence entre la valeur tirée d'une quantité de travail donnée et ce qui est payé au travailleur pour entretenir sa force de travail. ● plus-value, plus-values (expressions) nom féminin Plus-value résultant de travaux publics, plus-value que peut réclamer l'Administration, en cas de travaux publics bénéficiant aux propriétés avoisinantes. ● plus-value, plus-values (synonymes) nom féminin Accroissement de la valeur d'échange d'un bien (mobilier, immobilier) sans...
Contraires :
Selon K. Marx, différence entre la valeur tirée d'une quantité de...
Synonymes :

plus-value
n. f.
d1./d Augmentation de la valeur d'un bien qui n'a pas subi de transformation matérielle. Les plus-values mobilières.
d2./d Excédent de recettes par rapport aux prévisions.
d3./d Majoration du prix de certains travaux par rapport au devis initial.
d4./d Dans le marxisme, différence, constituant la part du capitaliste, entre la valeur produite par le travailleur et celle que sa force de travail a coûtée (salaire).

⇒PLUS-VALUE, subst. fém.
A.ÉCON. POL.
1. [Selon les théories libérales] ,,Augmentation de la valeur d'un bien (ou d'un revenu) liée à une cause étrangère à toute transformation intrinsèque de ce bien (ou de ce revenu)`` (BERN.-COLLI Extr. 1976). Anton. moins-value. Impôt sur les plus-values; plus-value immobilière. Attendre, avec quelques billets de service, ou par un crédit chez un banquier, le moment où j'aurai réparé la perte, et où les terrains arriveront à leur plus-value (BALZAC, C. Birotteau, 1837, p.246). Faire voir sous quelles conditions et dans quelles proportions l'idée générale doit être acceptée par une société pour y être la cause d'une plus-value (GAULTIER, Bovarysme, 1902, p.111).
En partic. Augmentation de la valeur d'un bien consécutive à une amélioration qui lui a été apportée. Le montant du privilège (...) se réduit à la plus-value existante à l'époque de l'aliénation de l'immeuble et résultant des travaux qui y ont été faits (Code civil, 1804, p.380):
♦ Le peuple juif demeure le seul propriétaire du sol. Il bénéficie de la plus-value qu'aura donnée au terrain le travail de ses fermiers, il garde la possibilité d'élever le taux des fermages pour acquérir des biens nouveaux...
THARAUD, An prochain, 1924, p.159.
2. [Selon les théories marxistes] ,,Différence entre la valeur produite par l'ouvrier et la valeur de sa propre force de travail`` (THINÈS-LEMP. 1975). Plus-value absolue, relative; taux de plus-value. Quoiqu'une partie seulement du travail journalier de l'ouvrier soit payée, tandis que l'autre partie reste impayée, et bien que ce soit précisément cette partie non payée (...) qui constitue le fonds d'où se forme la plus-value au profit, il semble que le travail tout entier soit du travail payé (K. MARX, Morceaux choisis, Paris, Gallimard, 1934, p.278). Les six autres heures sont des heures non payées, une plus-value, qui constitue le bénéfice propre du capitalisme (CAMUS, Homme rév., 1951, p.251).
B.FIN. PUBL.
1. Excédent des recettes fiscales par rapport au chiffre prévu initialement (d'apr. BAUDHUIN 1968). Synon. bénéfice.
2. Augmentation de prix accordée pour certains travaux en raison de difficultés imprévues. (Ds CHABAT t.2 1876).
Prononc. et Orth.:[plyvaly]. Att. ds Ac. dep. 1798. Au plur. des plus-values. Étymol. et Hist.1. 1457 «augmentation de la valeur ou du rendement d'une chose» (Lettres de Louix XI, I, 90 ds Fonds BARBIER); 2. 1878 «excédent dans le rendement des impôts» (Ac.). Comp. de plus et de l'a. fr. value «valeur, prix» (1248, 28 mai, Tr. d'Abbev., Arch. J. 629, pièce II ds GDF.) part. passé subst. de valoir. Fréq. abs. littér.:31. Bbg. DARM. 1877, p.140.

plus-value [plyvaly] n. f.
ÉTYM. 1457; sens 1, 1698 Vauban; de plus, et value.
1 Écon. Augmentation de la valeur d'une chose (bien ou revenu), qui n'a subi aucune transformation matérielle. || Des plus-values. || La plus-value des terrains, acquise par les terrains (→ Infailliblement, cit. 4). || Impenses (cit.) dont la restitution est due jusqu'à concurrence de la plus-value existante… Amélioration.Fin. Excédent de recettes par rapport aux prévisions budgétaires. || Plus-values dans le produit de tel ou tel impôt.Augmentation de prix accordée pour certains travaux en raison de difficultés imprévues ou circonstances diverses.
2 (1872, trad. du Capital de Marx par J. Roy; pour l'allemand Mehrwert). Différence entre la valeur des biens produits et le prix des salaires payés aux travailleurs, dont bénéficient les capitalistes. || Théorie de la plus-value, chez Marx. || Plus-value absolue, obtenue par l'allongement de la durée du travail, l'augmentation du rendement. || Plus-value relative, obtenue par la mécanisation (cf. Romeuf, Dict. écon., p. 889). || Taux de plus-value.
CONTR. Diminution, moins-value.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Plus value — Une plus value (ou gain en capital) de même qu une moins value (perte de valeur à la revente) est la différence positive ou négative entre : le montant de la cession d un bien ou titre immobilier ou mobilier et son prix d acquisition, ou sa… …   Wikipédia en Français

  • plus value — Plus value. s. f. L excedent de la premiere estimation. Il faut encore payer tant pour la plus valuë …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Plus-value — Une plus value (ou gain en capital) de même qu une moins value (perte de valeur à la revente) est la différence positive ou négative entre : le montant de la cession d un bien ou titre immobilier ou mobilier et son prix d acquisition, ou sa… …   Wikipédia en Français

  • plus-value — (plu va lue) s. f. Excédant de valeur, de revenu. •   Ces personnes puissantes sont payées de leur protection dans la suite par la plus value de leurs fermes causée par l exemption de leurs fermiers et de ceux qu ils protégent, VAUBAN. Dîme, p.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PLUS-VALUE — n. f. Augmentation de la valeur d’une chose. Ces titres bénéficient d’une certaine plus value. Il faut payer tant pour la plus value. Plus value des impôts, Excédent dans le rendement des impôts par rapport aux prévisions …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • plus value — noun : a card or other value that is worth less than 1/2 probable trick but adds somewhat to the value of the hand in some methods of evaluating the strength of a hand in contract bridge …   Useful english dictionary

  • PLUS-VALUE — s. f. Voyez VALUE …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Plus-value résultant de travaux publics — ● Plus value résultant de travaux publics plus value que peut réclamer l Administration, en cas de travaux publics bénéficiant aux propriétés avoisinantes …   Encyclopédie Universelle

  • Plus-value (marxisme) — La plus value (ou parfois survaleur) est un concept forgé par Proudhon, puis repris et développé par Karl Marx dans sa critique de l économie politique, et détaillé dans Le Capital. Karl Marx reprend et complète la théorie de la valeur des… …   Wikipédia en Français

  • Théories de la plus-value — Auteur Karl Marx Genre politique économique Titre original Theorien über den Mehrwert Date de parution 1905 1910 Théories de la plus value est un ouvrage de Karl Marx publié de 1905 à 1910 à titre posthume, réunissant les écrits datant de janvier …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.